Canyoning

Devant moi 

l’Artuby embrase le Verdon

plus bas

bien plus bas

leurs chemins d’eau

destins en gouttelettes

fluides

toujours présentes

jamais pareilles

imagent le temps.

La mailloche rythme

la peau tendue

tambour disque de biche

vibrations en résonance.

Je plane

et virevolte

l’appel du chaman

tandis que je plonge

vers les nuages psychédéliques

d’une adolescence portée

par le mouvement de l’âme.

Je suis à la fin des 70’s.

indécis

je n’ai pas 20 ans

j’hésite entre m’échouer

sur les rives de mon Artuby

séché par le soleil lavande

ou glisser sur le flot du Verdon

jusqu’aux lacs

jusqu’à la Durance

jusqu’au Rhône

jusqu’à la mer. 

Le chant du chaman

est mon chant

celui qui pulse 

de ma gorge

de ces gorges

la gratitude

pour la suite du river-trip.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :