Lits et délits

nos lits sont des continents différents

pour s’affaler dans le désir

s’aventurer dans le délit

s’avachir dans le déni 

se bercer d’un aller dans la déviance

ou d’ un retour dans la défiance

savourer son âme de desperado

loin des stances de la despedida

à bonne distance du staccato

des stacks hurlant dans la nuit

L’Oiseau de feu de Stavinski

Ou Le Sacre du Printemps

en une déflagration statorique

Di dou di douda

Stach Stach

Déflagration érotique

Di dou di dou da

satori que 

j’aime

dans le zen

de nos voyages

détonnants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :