Wishbone jumping

Poème extrait de Jim, Jimi, Emois : ouvrage hybride (poème sur une page, récit documentaire sur l’autre) dont les sujet principaux sont des rois -> Jimi Hendrix et Jim Morrison ! Publié chez Bird & Lion.La photo n’est pas de moi.

Eté 80 et quelques …

Une voix dans le vent

s’engouffrait dans la voile colorée

de mon vaisseau pirate

sur lequel je partais à la conquête

de vagues libyennes

– comme jadis

les Barberousse et Dragut de Djerba –

cramponné à la barre

de mon wishbone d’occasion.

Ma galiote n’était qu’une planche

à voile certes

mais une planche !

Pourtant

la simplicité de mon embarcation

s’enrichissait

d’une énorme émotion auditive

car j’avais acquis

au cours d’un séjour d’en France

avant de regagner Tripoli

dans une boutique duty-free

un walkman Sony

jaune

garanti étanche.

Un casque sur les oreilles

le volume coincé au maximum 

je sautais sur la Méditerranée

écrabouillant l’écume blanchâtre

d’une crête à l’autre

en écoutant Absolutely live.

J’étais vivant

pour de bon

à la manière des surfeurs californiens

que Jim observait

parfois

en écrivant des poèmes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :